Nous Sommes Nos Meilleures Ressources: Un sondage communautaire

Vous identifiez-vous comme femme[i] noire ou d’origine africaine?
Avez-vous personnellement été l’objet ou témoin de violence de genre/sexiste ou d’abus sexuels[ii]?

Si vous avez répondu oui à ces deux questions:
Le Collectif du Troisième Oeil vous invite à participer à cette enquête anonyme sur vos expériences personnelles avec les services publics et communautaires à Montréal dédiées aux victimes/survivantes/résistantes de violence à caractère genré et sexuel. Compte tenu de la prévalence de la violence qui nous vise, c’est un moment critique pour examiner la façon de construire la sécurité collective pour nos communautés, y compris les personnes noires queer, trans et genre non conforme. Le collectif compilera vos réponses au sondage, les publiera sur le site pour que d’autres commentent, réfléchissent et créent un Guide de ressources de communauté montréalaise accessibles à d’autres femmes, afin qu’elles puissent mieux naviguer le système.

N’oubliez pas : nous sommes notre meilleure ressource! À la fin de cette enquête anonyme, vous aurez la possibilité de nous fournir votre nom et vos coordonnées si vous désirez qu’un membre de notre collectif vous parle de ce sondage et de notre travail en général. Vos réponses resteront anonymes et tous les renseignements personnels vous concernant seront supprimées.

[i] Cette définition inclu les personnes noires queer, trans et genre non conformes qui s’identifient comme filles ou femmes.

[ii] Le Collectif du Troisième œil ne traite pas seulement des violences dans le cadre de relations intimes et d’agression sexuelle des femmes noires. Nos efforts d’organisation s’étalent sur un champ plus vaste que la violence sexiste contre les femmes noires: de la violence au travail à la violence dans la rue, de la violence au foyer aux violences policières, et à la violence contre les femmes en prison. La redéfinition du « violence de genre/sexiste » inclue la violence conjugale contre les personnes noires queer, trans et celles au genre non conforme et l’inclusion de la violence comme un outil que la police utilise et qui défini les limites du genre.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s